mardi 24 avril 2018

Voyager : le besoin d'une île




Il n'y a plus de déserts. Il n'y a plus d'îles.
Le besoin cependant s'en fait sentir.
Albert Camus / Le Minotaure ou la halte d'Oran

Qu’il est bon certains matins de bifurquer gauche devant l'ancienne boulangerie du village
et d'aller, de giratoires en croisements, emprunter la route qui mène vers le Sud...

2 commentaires:

  1. Le Sud est toujours plein de promesses mais pourtant j'hésite à partir au Nord pour les vacances. Bises alpines ma belle.

    RépondreSupprimer
  2. Le Sud le Nord le besoin d évasion loin de ce qui routine et de ce qui tracasse. Bonne soirée, chère Dede!

    RépondreSupprimer